Ventes de printemps de Sotheby’s à Hong Kong : solidité du marché de l’art moderne et contemporain asiatique de premier plan

La vente aux enchères d’art moderne et contemporain asiatique programmée le 3 avril en soirée par Sotheby’s dans le cadre de sa traditionnelle série de ventes de printemps à Hong Kong a généré l’équivalent de quelque 78 $millions, avec 73 achats pour 84 pièces proposées (86,9 % des œuvres vendues).

La recette de la vente équivalente d’avril 2015 était de 77,4 $millions, avec 57 achats pour 69 pièces proposées (82,6 % des œuvres vendues).

Cette saison, il a fallu vendre une bonne dizaine d’œuvres supplémentaires pour atteindre le montant de la recette de la vente équivalente de 2015. Mais pour les cinq œuvres vendues pour les sommes les plus élevées (27,54 $millions cette saison, contre 28,64 $millions pour la vente équivalente de 2015), la recette globale affiche un recul de seulement 3 %.

Les sept œuvres vendues pour les sommes les plus élevées étaient inédites sur le marché de l’art aux enchères.

Des œuvres d’artistes chinois produisent les deux enchères les plus élevées. Feet 2 par Wang Huaiqing (né en 1944), 1999, diptyque réalisé à l’huile sur toile, 200 x 320 cm, est payé 7,03 $millions (estimé 3,86/5,15 $millions).  L’œuvre provient d’une collection privée. Une Vénus endormie par Xu Beihong (1895-1953), réalisée en 1920-1921, huile sur toile (62,3 x 95 cm), vendue plus difficilement, est payée 6,01 $millions (estimée 5,15/7,73 $millions). Initialement offerte par l’artiste à un collectionneur, cette œuvre a changé deux fois de mains ensuite.

Le troisième prix le plus élevé, 5,08 $ millions, va à Nu au Chat par Léonard Tsuguharu Foujita (1886-1968), une œuvre réalisée en 1930 à l’encre et à l’huile sur toile (97,5 x 163 cm). La pièce était estimée 2,57/3,86 $millions.

Par Liu Wei (né en 1965), le triptyque The Revolutionnary Family serie, réalisé en 1994 à l’huile sur toile avec son encadrement bois, 172 x 381 cm (dimensions totales) est payé 5 $millions (estimé 3,86/5,15 $millions).

De l’artiste indonésien Hendra Gunawan (1918-1983), Ali Sadikin Pada Masa Perang Kermerdekaan  (Ali Sadikin pendant la lutte d’indépendance), 1978, huile sur toile (200 x 302 cm), est payé 4,28 $millions (estimation sur demande).

Soleil Brillant à travers la forêt par  Zao Wou-Ki (1920-2013), 1954, huile sur toile, 92 x 73 cm, est payé 4,57 $millions (estimé 2,57/3,86 $millions). Du même artiste, 29.01.85, huile sur toile (97 x 195 cm), est payée 3,99 $millions (estimée 2,32/3,61 $millions) ; pour la même estimation que le précédent 27.01.86, huile sur toile (200 x 162 cm), est payée 2,79 $millions (le dernier passage de cette œuvre en vente publique remonte à 2001, chez Tajan, à Paris).

Pierrick Moritz

Toutes les sommes indiquées sont converties du dollar de Hong Kong au dollar des États-Unis.

Les estimations sont données sans les frais à la charge de l’acheteur ; les résultats incluent ces frais.

Les frais à la charge de l’acheteur appliqués ici correspondent à la « Buyer’s Premium Chart 2015 » de Sotheby’s, mise en place le 1er février 2015. 

Pour Hong Kong, ces frais sont de 25 % sur le « prix marteau » jusqu’à environ $206.000 ; de 20 % sur le « prix marteau » au-dessus d’environ $206.000 et jusqu’à environ 2,9 $millions ;  de 12 % sur le « prix marteau » pour la portion supérieure à environ 2,9 $millions ; de 22,5 % pour le vin.

 

Publicités


Catégories :Analyses marché de l'art, Art asiatique, Art chinois, Art contemporain, Art moderne, Chine, Hong Kong

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :