Là où Bacon fait mieux que Picasso : un chef-d’œuvre de Francis Bacon (collec. Michael Peppiatt) chez Christie’s

Inédite sur le marché de l’art, Two Figures par Francis Bacon, une huile sur toile (198 x 70,3 cm) peinte en 1975, est le clou de la vente aux enchères d’art postwar et contemporain programmée le 11 février chez Christie’s Londres.

Ce chef-d’œuvre, fixant en un seul instant deux mouvement du corps de George Dyer – compagnon de Francis Bacon tragiquement disparu deux ans plus tôt –  renversé dans une cage de verre, réside depuis 1975 dans la collection de l’historien de l’art Michael Peppiatt.

Grand spécialiste de l’œuvre de Bacon, auteur des ouvrages de référence à succès Francis Bacon: Anatomy of an Enigma (1996) et Francis Bacon in Your Blood (2015), Michael Peppiatt a acquis ce Two Figures directement auprès de l’artiste.

L’œuvre n’a pas été reproduite dans un ouvrage avant 2005, et a été exposée pour la première fois au public en 2006.

Comme en témoigne Two Figures, pour la restitution des trois dimensions dans la peinture, Francis Bacon est allé vraiment beaucoup plus loin que Pablo Picasso.

Pierrick Moritz

Advertisements


Catégories :Art contemporain, Londres

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :