Basquiat, Bacon, Hirst, Yue Minjun, Richter, Rothko chez Sotheby’s à Londres le 12 octobre

Cette importante vente d’art contemporain pourrait être l’occasion de vérifier si l’humeur inquiète des marchés boursiers gagne le marché de l’art. Il semble peu probable qu’une sélection aussi rigoureuse puisse décevoir.  

Les œuvres les plus importantes sont 

Yue Minjun : Execution, huile sur toile, estimée 1,5/2 millions de livres.

Cette toile est une sorte de farce qui fait écho aux évènements de la place Tiananmen et soutient la démarche des manifestants. Elle représente des condamnés en sous-vêtements et complètement hilares devant un peloton d’exécution vu de dos – comme dans la composition de Manet L’Exécution de Maximilien , qui est l’une des sources d’inspiration de l’artiste pour sa création, et dont on voit l’un des membres tirer avec une arme invisible ou inexistante (on ne voit aucune arme dans la toile).

Au premier plan, un personnage est habillé d’un tee-shirt sur lequel un animal écoute de la musique. Il semble porter une arme invisible, tenue debout entre ses mains. Tous les visages de la composition sont des autoportraits hilares de l’artiste, comme toujours dans ses créations. Selon Sotheby’s, le tableau confronte trois piliers de la peinture occidentale qui ont travaillé sur le thème du peloton d’exécution pour des œuvres extrêmement politisées et dénonçant l’infâme : Francisco de Goya, Edouard Manet et Pablo Picasso. En effet, la composition s’inspire de Le 3 mai 1808, l’exécution des défenseurs de Madrid, un tableau de Goya de 1814, de L’Exécution de Maximilien (1867-1868) d’Edouard Manet et de Massacre en Corée de Pablo Picasso (1951).

Jean-Michel Basquiat : Sans titre (tête), estimée 2,5/3,5 millions de livres

Mark Rothko : Sans titre (Bleu divisé par bleu), acrylique sur papier marouflé sur toile, estimée 2,2/2,8 millions de livres.

Gerhard Richter : Colette Dereal, portrait, estimé 1,2/1.8 million de livres.

Francis Bacon : Studies of Isabel Rawsthorne, huile sur toile en deux parties, estimée 1.5/2 millions de livres.

Damien Hirst : Adenosine, peinture sur toile, estimée 1,8/2 millions de livres.

PM

Publicités


Catégories :Art contemporain, Londres, Marché de l'art

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :