Belle enchère pour une œuvre de Francis Bacon, chez Christie’s

Lors de la vente d’art d’après-guerre et contemporain organisée hier par Christie’s, à Londres, Study for the Human Body, Man Turning on the light de Francis Bacon, une huile sur toile peinte en 1973-1974,  a été payée quelque 8 millions de livres (soit 11,6 millions d’euros), pour une estimation de 7/9 millions. Il s’agit du troisième prix le plus important pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères. Francis Bacon avait échangé ce tableau contre le paiement d’un loyer en 1975 (en remplacement d’un autre donné antérieurement). Marianne Faithfull a dit de ce peintre d’origine irlandaise, réputé pour sa générosité et son sens du partage même quand il n’avait pas grand chose, qu’elle « n’avait jamais connu quelqu’un qui se moquait autant de l’argent ».

La vente a généré 31,96 millions de livres, 12 lots sur les 81 présentés n’ont pas trouvé preneur.

Des cinq œuvres de Damien Hirst présentées, toutes vendues, quatre se sont négociées conformément à leur estimation, entre 200.000 et 700.000 livres pour des factures entre 216.500 et 636.500 livres. Sa sculpture en bronze Wretched War, d’une édition de 10, a été payée en dessous de son estimation basse, soit à 216.500 livres pour 300.000/400.000 livres attendus.

Des trois œuvres de Jean-Michel Basquiat présentées, deux n’ont pas trouvé preneurs : The Thinker, peint en 1986, estimé 2/2,5 millions de livres, et un Sans titre (228 cmx 117,5 cm), estimé 1,7/ 2,7 millions. Larry, technique mixte sur toile de 1985, a été payée 942.500 livres, pour une estimation de 750.000 livres /1 million de livres.

Les trois œuvres de l’Américain Richard Prince présentées se sont très bien vendues, avec une facture de 1 million de livres, sur une estimation de 400.000/600.000 livres, pour Wayward Nurse, acrylique et impression à jet d’encre sur toile ; une de 569.300 livres pour Neighbor’s Wife, acrylique et encre sérigraphique sur toile, estimée 300.000 /400.000 livres, et une autre de 102.500 livres, pour une estimation de 70.000 / 90.000 livres, pour un Sans titre, Fashion, impression d’Ekta couleurs sur toile.

Trois des cinq encres sérigraphiquesrehaussées de peinture polymère sur toile d’Andy Warhol ont trouvé preneur :  un Gun a été payé 434.900 livres, pour une estimation de 300.000 /400.000 livres ;  un portrait d’Eva Mudoci a  produit 784.500 livres, pour une estimation de 500.000 /750.000 livres, et un de Meryl Streep a été facturé 524.000 livres, pour une estimation de 500.000/700.000 livres. Une Unidentified Woman et un Self-Portrait sont restés sur le carreau.

Une sculpture de Jeff Koons, Small Vase of Flowers (95 cm x 140 cm x 95 cm), numéro 1 d’une édition de trois plus une épreuve d’artiste, a été payée 1,58 million de livres, pour une estimation de 1,5/2,5 millions de livres.

PM

Publicités


Catégories :Art contemporain, Londres, Marché de l'art

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :