Christie’s toujours leader mondial du marché des ventes aux enchères d’œuvres d’art au premier semestre 2009

Pour le premier semestre 2009, Christie’s domine toujours le marché  de l’art aux enchères mondial, avec une part de marché de 61 %, et maintient Sotheby’s, sa principale concurrente, à bonne distance. Une différence de performances sensible où le résultat record de la dispersion de la collection d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé, orchestrée par Christie’s à Paris en début d’année, n’est pas le seul à marquer l’écart. Pour le chiffre d’affaires du  marché de l’art mondial, 2009 marque avant tout une contraction aussi brutale qu’importante du volume des liquidités engagées par les acheteurs (et Christie’s n’y échappe pas), exponentiel de 2006 à 2008. 

Fin juillet, Christie’s a revendiqué sa place de leader sur le marché des ventes aux enchères d’art,  avec une part de marché de 61 %. La maison de ventes a également communiqué un chiffre d’affaires international de 1,8 milliard de dollars pour le premier semestre 2009, quand il était de 3,5  milliards pour la période équivalente en 2008.  Ce net recul n’empêche pas la maison de ventes de creuser l’écart de façon sensible avec Sotheby’s dont le chiffre d’affaires international pour le premier semestre 2009 est de 221,7 millions de dollars

Ce  chiffre d’affaires de Christie’s, pour les six premiers mois de 2009, est également plus bas que celui de la période équivalente de 2007, où il était de 3,25 millions de dollars. Ces résultats sont à nuancer par le fait qu’en 2006-2008  les chiffres d’affaires des grandes maisons de vente ont suivi une courbe exponentielle jamais vue auparavant. Toujours chez Christie’s, ce chiffre d’affaires du premier semestre 2007 était encore en hausse de 47 % par rapport à  la période équivalente de 2006 (2,13 milliards), ce dernier marquant une augmentation de 36 % par rapport au premier semestre 2005.

Pour le premier semestre 2009, Paris arrive en tête des places mondiales qui ont produit le plus d’argent pour Christie’s, avec 509 millions de dollars, dont l’exceptionnel apport de 443,1 millions de dollars de la vente Saint-Laurent/Bergé, viennent ensuite les États-Unis avec un chiffre d’affaires de 462,9 millions, puis Londres avec 387,8 millions.

Au premier semestre 2009, Christie’s a vendu 211 œuvres d’art au-dessus du million de dollars contre 457 au cours de la même période de 2008. Sur les places d’Asie et du Moyen-Orient, son chiffre d’affaires a baissé de 49% (en livres sterling) par rapport au premier semestre 2008.

Pierrick Moritz

Publicités


Catégories :Collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, Marché de l'art

Tags:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :