Sotheby’s vend pour 68 millions de dollars de peinture et de sculpture anciennes (janvier 2010)

Des œuvres souvent revalorisées par les acheteurs  

Les deux importantes vacations de peinture et sculpture anciennes des 28 et 29 janvier chez Sotheby’s à New York ont généré 68,41 millions de dollars. 61,59 millions ont été produits par la vente la plus prestigieuse, celle du 28 janvier, avec un taux d’invendus de l’ordre de 22 % et un résultat en progression par rapport à la vacation équivalente de l’année dernière (57,47 millions de dollars). La prudence des  experts pour les estimations et les attributions laisse une marge d’appréciation importante aux acheteurs dont les enchères finales revalorisent souvent les œuvres.  

Si l’œuvre la plus importante de ces deux ventes, un Jupiter et Antiope peint en 1612 par Hendrick Goltzius a été vendue sous son estimation de 8/12 millions de dollars à 6,80 millions, l’enchère la plus élevée revenant finalement à une étude d’un homme barbu de la première moitié du XVIIe siècle  par Anthony van Dyck, payée 7,25 millions de dollars sur une estimation de 5/7 millions,  celles qui ont été payées bien au-dessus des prix du catalogue sont nombreuses, comme, parmi  les enchères les plus importantes :  

– une huile sur panneau de 1650 par Salomon van Ruysdael représentant une vue du village hollandais de Weesp et payée 3,33 millions de dollars quand 800.000/1 million en étaient attendus.

– une paire d’huiles sur panneau par le Canaletto, deux vues de Venise estimées 1,5 million/2 millions de dollars et vendues 3,89 millions.

– une petite sculpture en ivoire sculpté à sujet mythologique, d’une hauteur de 26 cm, vers 1700 et  attribuée à Matthias Stein, a été payée 1,2 million de dollars, soit quasiment dix fois son estimation de 120.000/150.000 dollars.  

Les exemples d’estimations décuplées dans des ordres de prix plus modestes sont également légion, comme pour cette sculpture d’une quarantaine de centimètres réalisée, vers 1729 par Giuseppe Piamontini et qui,  estimée 70.000/90.000 dollars, a été vendue 302.500, ou ce buste en terre cuite  d’un doge, expertisé comme provenant du cercle de Danese Cattaneo (XVIe siècle) et payé 182.500 dollars sur une estimation de 60.000/80.000.

Pierrick Moritz 

Lire aussi :  https://artwithoutskin.com/2010/01/28/de-la-peinture-ancienne-plus-ou-moins-bien-appreciee/

Les estimations sont données sans les frais supplémentaires à la charge de l’acheteur (20% entre 50.000 et 1 million de dollars, 12 % au-dessus d’un million de dollars). Les résultats incluent ces frais.



Catégories :Marché de l'art, Peinture ancienne

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :