Les Chèvres du Pentagone, réquisitoire par l’absurde contre une “guerre pacifique”

L’invasion de l’Irak ou le monde sous LSD

L’hilarant film de Grant Heslov, librement inspiré du document journalistique de Jon Ronson qui révèle l’existence d’un corps de l’armée américaine spécialisé dans le surnaturel, de la parapsychologie à la magie noire, dénonce par l’absurde une guerre sans ennemi.  

À l’heure où les VRP de tout poil se bousculent en Irak pour arracher les parts d’un marché dit “de la reconstruction”, Les Chèvres du Pentagone version cinéma montre la débilité d’une guerre officiellement destinée à libérer les Irakiens d’un dictateur et à pacifier une région ; un conflit Flower Power mené par l’autoproclamé “Axe du Bien”. 

George Clooney et Jeff Bridges, dans des compositions déjantées, incarnent  des soldats capables de diriger et de neutraliser l’ennemi par la pensée.

L’ennemi ? Mais quel ennemi ? questionne  le réalisateur  au sujet d’une  invasion qui, a posteriori, a fatalement engendré adversaires et mouvements radicaux.

Les Chèvres du Pentagone nous montre une inquiétante hallucination collective, sans avoir besoin d’être sous LSD comme ces soldats dans l’une des scènes les plus drôles du film.

Ewan McGregor est parfait dans le rôle du journaliste embarqué dans cette histoire de fous.

Pierrick Moritz



Catégories :Cinéma, Histoire sociale

Tags:, , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :