27,4 millions de dollars pour une vente d’art chinois de Christie’s

Une vente fleuve de céramique et d’objets et d’œuvres d’art chinois proposée par Christie’s les 20 et 21 mars dans le cadre de l’Asia Week de New York a rapporté 27,4 millions de dollars, avec 469 lots vendus sur 574 proposés.

Les deux enchères les plus importantes concernent deux vases présentant des décors gravés sous couverte céladon et portant la marque de règne de l’empereur Qianlong (r. 1736-1796). L’un, dans un style archaïsant pour la forme et le décor, à glaçure bleu-vert pâle, d’une hauteur de 22,2 cm, présentant un motif de dragon sur deux registres, a été facturé 1,44 million de dollars (estimé 600.000/800.000 dollars) ; l’autre, de forme balustre, d’une couleur vert mer, d’une hauteur de 33,3 cm, à décor principal d’enroulements de fleurs, a été échangé contre 1,2 million (estimé 400.000/600.000 dollars). Les acheteurs sont des collectionneurs privés américains.

Parmi les lots échangés contre les sommes les plus importantes, un récipient rituel en bronze dit ding (destiné à recevoir la nourriture), d’une hauteur de 24,5 cm, daté des 12ème-11ème siècles avant J.-C.,  présentant principalement un décor de cigales et de dragons affrontés, avec une inscription en un caractère, a été payé 845.000 dollars (estimé 80.000/120.000 dollars) ; un autre ding, daté de la même époque, d’une hauteur de 21 cm, principalement orné de trois masques taotie dont les cornes sont des dragons, avec quelques incrustations de malachite, portant une inscription en deux caractères, a été payé 725.000 dollars (estimé 100.000/150.000 dollars). Il s’agit d’achats de particuliers asiatiques.

Les deux lots les plus importants du catalogue, une paire de cabinets de coin en huanghuali, datée des XVIe-XVIIe siècles, estimée 2,2/3 millions de dollars, et un lit à baldaquin en huanghuali, daté de la période de l’empereur Kangxi (r.1662-1722), estimé 2/3 millions, n’ont pas trouvé preneur faute d’enchères suffisantes.  Même destin pour le grand vase de la famille rose à fond turquoise et motifs de chauves-souris, marque et période de Qianlong, figurant en couverture du catalogue. 800.000/1 million de dollars étaient attendus de cette somptueuse céramique, payée l’équivalent de quelque 334.000 dollars en 2005, lors d’une vente à Hong Kong chez le même opérateur.

PM

Publicités


Catégories :Art asiatique, Art chinois, Chine, Marché de l'art, New York City

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :