L’exceptionnelle statue « dansante » de la collection d’art océanien Frum chez Sotheby’s

Une statue « dansante » imunu, du peuple Iwaino de Papouasie-Nouvelle-Guinée, est l’une des pièces les plus marquantes de la dispersion de 49 lots d’art océanien de la collection torontoise Frum, proposée par Sotheby’s le 16 septembre à Paris.

Pour le marché de l’art, cette œuvre cumule les attraits : ancienneté, références bibliographiques au plus proche de la collecte, usage religieux, esthétique remarquable, type rare, proximité avec l’art moderne et contemporain pour la forme, ampleur physique dans l’espace importante (encore augmentée par son ombre et la force émotionnelle dégagée). En 1984, lors de l’exposition Primitivism in 20th Century Art, au MoMA, une statue « dansante » de ce type fut comparée à juste titre à la sculpture Apple Monster (1938) d’Alexander Calder.

La statue imunu Iwaino présentée chez Sotheby’s a été collectée in situ en 1930 par l’anthropologue et collectionneur suisse Paul Wirz (1892-1955), bien avant d’intégrer la collection Frum. Selon un descriptif du chercheur daté de 1934, cette idole sculptée dans une section d’arbre – racine de mangrove -, dont elle épouse la forme naturelle, représente un guerrier (coupeur de têtes).  Ces statues imunu  étaient placées dans les maisons cérémonielles et utilisées lors de rites initiatiques. Selon Wirz, imunu désigne chez les Iwaino la  » force vitale  » ou le  » principe vital  » à l’origine de toute individualité.

En regard des rares exemplaires répertoriés, celui-ci serait le plus exceptionnel. 150.000/250.000 euros en sont attendus, soit une estimation plus que raisonnable compte tenu des prix actuels du marché. En juin 2007, à Paris, le même opérateur a vendu une statue « dansante » de ce type (groupe Kiwai, Nouvelle-Guinée), intègre mais dépourvue de bras et moins haute, pour 258.000 euros (estimée 100.000/150.000 euros).

sothebysstatueImunuStatue imunu, peuple Iwaino, Wapo Creek, Golfe de Papouasie, Papouasie-Nouvelle-Guinée. H. 155 cm, l. 115 cm. Estimée 150.000/250.000 euros. Lot 27 de la vente Trésors : collection Frum, programmée le 16 septembre par Sotheby’s à Paris. Photographie prêtée par Sotheby’s.

PM

Advertisements


Catégories :Art d'Océanie, Arts premiers

Tags:, , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :