Des bijoux de la Baronne Alain de Rothschild vendus au profit du Mémorial de la Shoah

Des bijoux provenant de la succession de la baronne Alain de Rothschild seront vendus aux enchères au profit du Mémorial de la Shoah par Pierre Bergé & associés le 18 novembre à Drouot.

Le Mémorial de la Shoah est issu du Centre de documentation juive contemporaine créé à Grenoble dans la clandestinité en avril 1943 par Isaac Schneersohn qui avait décidé, en pleine Occupation, de rassembler les premières archives, de consigner les écrits, d’accumuler des preuves, pour qu’un jour la souffrance se transforme en mémoire, puis la mémoire en Histoire.

Sa naissance fut un acte de résistance à l’occupant.

En 1956, le Centre s’installe dans le quartier du Marais à Paris et crée le premier Mémorial au monde dédié à cette tragédie.

En janvier 2005, le Mémorial, rénové et agrandi, fait l’objet d’une nouvelle inauguration par le Président Jacques Chirac.

Il se dote alors d’une salle de lecture, d’un musée, d’une salle d’exposition temporaire et d’espaces pédagogiques pour accueillir les scolaires. Il comprend également un mur dédié aux 75.721 juifs français qui furent déportés et périrent dans les camps nazis.

Le Mémorial de la Shoah a pu rassembler 40 millions de documents qui sont consultés par des chercheurs du monde entier. Il accueille plus de 200.000 visiteurs chaque année et organise de nombreuses cérémonies tous les ans, notamment le Yom HaShoah, la cérémonie de lecture publique des noms de tous Juifs déportés de France.

Lieu de Mémoire, lieu d’histoire, le Mémorial est également un lieu d’éducation dédié à l’histoire de la Shoah ainsi qu’à celle des génocides des Arméniens et des Tutsis.

Aujourd’hui, le Mémorial remplit une mission essentielle d’éducation de la jeunesse à la tolérance et au combat contre le racisme et l’antisémitisme et forme des professeurs du monde entier.

La Baronne Alain de Rothschild a soutenu cette œuvre tout au long de sa vie. Elle a été notamment la Présidente du Comité de gala pendant plusieurs dizaines d’années et a encouragé avec intérêt et détermination la sauvegarde des archives du Mémorial.

La vacation comprend également des robes de la même provenance.

Bergé & Associés collier perle

Collier de 39 perles fines d’eau de mer blanc crème en chute. Diamètres : 7,9 à 11 ,6 mm (certificat LFG). Estimation : 120 000 / 180 000 euros. Provenance : Baronne Alain de Rothschild.  Ce bijou sera vendu aux enchères par Pierre Bergé & associés – le 18 novembre à Drouot – au profit du Mémorial de la Shoah.

Bergé & Associés devant de corsage (2)Verdura, 1958 : devant de corsage à transformation monté en platine, en fleurs d’émeraudes, orné de diamants. Les pampilles détachables. Estimation : 80.000/120.000 euros. Provenance : Baronne Alain de Rothschild.  Ce bijou sera vendu aux enchères par Pierre Bergé & associés – le 18 novembre à Drouot – au profit du Mémorial de la Shoah.

bergébracelet (3)

Verdura, 1960 : bracelet ouvrant en or jaune, protomés de chimères en corail enserrant deux croissants de lune pavés de diamants. Estimation : 15.000 / 20.000 euros. Provenance : Baronne Alain de Rothschild.  Ce bijou sera vendu aux enchères par Pierre Bergé & associés – le 18 novembre à Drouot – au profit du Mémorial de la Shoah.

Publicités


Catégories :Joaillerie, Paris

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :