Gros succès pour la dispersion d’œuvres de la bibliothèque de Stéphane Mallarmé chez Sotheby’s

Actualisé le 17 octobre 2015, à 5 heures 40

La dispersion chez Sotheby’s, le 15 octobre à Paris, d’un ensemble de quelque 283 documents issus de la bibliothèque de Stéphane Mallarmé – poèmes de jeunesse, manuscrits, livres avec envois, photographies, correspondances,…- a rencontré un grand succès, avec de très nombreuses estimations pulvérisées.

La recette de la vacation s’élève à 4,45 millions d’euros. 89 % des lots ont été vendus, pour 98 % de l’estimation globale du catalogue.

La maquette autographe du révolutionnaire Un Coup de dés jamais n’abolira le hasard, réalisée par le poète en 1897 pour une commande d’Ambroise Vollard, lot phare du catalogue assorti d’une estimation de 500.000/800.000 euros, a été adjugée 800.000 euros (vendue 963.000 euros avec les frais). L’acheteur est le grand collectionneur d’art contemporain Marcel Brient.

Cette œuvre, qui peut aussi être perçue comme une expression matérielle, c’est-à-dire une œuvre d’art – voir article : https://artwithoutskin.com/2015/10/07/lexceptionnelle-bibliotheque-de-stephane-mallarme-dispersee-chez-sothebys – fait l’objet d’une demande en classement comme trésor national.

Mallarmé

Page de la maquette autographe d’Un Coup de dés jamais n’abolira le hasard, réalisée par Stéphane Mallarmé en 1897 pour une commande d’Ambroise Vollard.

Un exemplaire des Fleurs du mal de Charles Baudelaire – Paris, Poulet-Malassis et de Broise, 1861 ; deuxième édition, en partie originale, avec 35 nouveaux poèmes dont L’Albatros, sans les pièces condamnées. -, appartenant à Mallarmé et relié pour lui, avec les six pièces condamnées recopiées de sa main, à l’âge de 19 ans, estimé 80.000/120.000 euros, a été adjugé 300.000 euros (vendu 363.000 euros avec les frais). L’acheteur est Marcel Brient.

Les Poèmes d’Edgard Poe et Notes sur le langage, le seul manuscrit autographe connu de la traduction par Mallarmé des poèmes d’Edgar Allan Poe, au dos duquel figure son projet de thèse sur le langage, manuscrit autographe, respectivement vers 1873-1875 et 1869, également estimé 80.000/120.000 euros, a été adjugé 248.000 euros (vendu 300.600 euros avec les frais). L’acheteur est un collectionneur privé américain.

Toujours pour la même estimation, Le Corbeau (The Raven) d’Egard Allan Poe, traduit par Stéphane Mallarmé et illustré par Édouard Manet, Paris, Richard Lesclide, 1875, décrit dans le catalogue comme « Somptueux exemplaire, sans doute le plus complet connu, avec les illustrations sur Hollande, Chine ou Japon. », a été adjugé 160.000 euros (vendu 195.000 euros avec les frais). Il s’agit d’une préemption de la Bibliothèque Nationale de France.

Un grand ex-libris pour cette édition du Corbeau, lithographié par Édouard Manet, estimé 1.000/1.500 euros, a été adjugé 9.500 euros (vendu 11.875 euros avec les frais).

Un album ayant appartenu à Méry Laurent, grand amour de Stéphane Mallarmé, modèle d’Édouard Manet et inspiratrice pour Marcel Proust et Émile Zola, contenant des vers, dessins et divers autographes des nombreuses personnalités qui fréquentaient son salon parisien, estimé 50.000/80.000 euros, a été adjugé 190.000 euros (vendu 231.000 euros). L’acheteur est la librairie Jean-Claude Vrain.

Un galet, ramassé à Honfleur durant l’été 1894, sur lequel le poète a écrit « Tant mieux si la mer affame la parfaite bonne femme SM », estimé 5.000/8.000 euros, a été adjugé 62.000 euros (vendu 77.400 euros avec les frais).

Une photographie de Germain Nouveau par Carjat, ornée d’un quatrain autographe à Stéphane Mallarmé, photographie originale, 1872 ou 1873 ?, carte-de-cabinet, tirage albuminé (14,3 x 9,8 cm), contrecollé sur carton du photographe à l’adresse de Paris (16,5 x 11 cm), estimé 3.000/5.000 euros, a été adjugé 38.000 euros (vendu 47.500 euros avec les frais).

Un portrait de Stéphane Mallarmé et Auguste Renoir réunis devant l’objectif d’Edgar Degas, estimé 40.000/60.000 euros, a été adjugé 168.000 euros (vendu 204.600 euros avec les frais).

PM

Publicités


Catégories :Livres, Paris

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :