Une vente aux enchères historique à Londres

Deux œuvres exceptionnelles ont produit quasiment 55 % du mirobolant chiffre d’affaires de 167,97 millions d’euros (146,83 millions de livres) généré par la vente d’art impressionniste et moderne proposée hier soir par Sotheby’s, à Londres.

Il s’agit d’un exemplaire de L’Homme qui marche I d’Alberto Giacometti payé 74 millions d’euros (65 millions de livres) et  d’une rare vue de l’église de Cassone avec des cyprès peinte en 1913 par Gustav Klimt qui a été payée 37,92 millions d’euros (26,92 millions de livres).

Au cours de la même vente, une nature morte de Paul Cézanne n’a pas dépassé son estimation basse en partant à 13,50 millions d’euros  (11,80 millions de livres).

Seulement 7 lots sur les 39 présentés n’ont pas trouvé preneur.

La vacation équivalente de l’année dernière, catastrophique, avec des invendus aux estimations millionnaires, avait rapporté à Sotheby’s 32,56 millions de livres. En février 2008, la vente équivalente cher le même opérateur avait généré 116,69 millions de livres.

PM

Publicités


Catégories :Art contemporain, Art moderne, Londres, Marché de l'art

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :