« Arts premiers » : les Îles Marquises brillent dans une vente parisienne

Une collection de 15 œuvres d’art océanien provenant des Îles Marquises, constituée entre 1882 et 1891 par un certain docteur Lelong, a soutenu la vente aux enchères d’art d’Afrique et d’Océanie proposée le 11 juin à Paris par Christie’s. 46 lots sur les 123 présentés, dont le plus cher du catalogue (500.00/600.000 euros) n’ont pas trouvé preneur. La recette s’élève à 2,96 millions d’euros.

Dans une spécialité où l’engouement est à son comble pour les pièces les plus exceptionnelles, la réunion d’objets des Îles Marquises provenant de la collection du docteur Lelong – engagé pendant 17 ans au….

Cet article est en cours d’archivage ; il n’est pas disponible dans son intégralité pour le moment.

Advertisements


Catégories :Afrique, Art d'Océanie, Arts premiers, Marché de l'art, Paris

Tags:, ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Le musée du quai Branly préempte deux objets des Îles Marquises chez Christie’s | Art Without Skin, l'art sans la peau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :