New York : 25/35 millions de dollars attendus pour un Cézanne ; 20/30 millions pour un Modigliani

Actualisé le 7 avril, 8 heures 45.

Le 7 mai, à New York, dans un marché de l’art haut de gamme pour super-riches, désormais déserté par nombre de collectionneurs et de marchands importants qui n’ont plus les moyens financiers d’y être actifs, Sotheby’s livrera aux enchères des Pommes de Paul Cézanne et une Amazone, portrait de la baronne Marguerite de Hasse de Villers, d’Amedeo Modigliani. La nature morte de Cézanne, datée de 1889-1890, est estimée 25/35 millions de dollars ; 20/30 millions sont attendus du portrait peint par Modigliani en 1909.

Ces deux œuvres sont les plus importantes et représentent l’essentiel de la valeur d’un ensemble de 200 provenant de la collection d’Alex et Elisabeth Lewyt. Estimée plus de 65 millions de dollars, cette réunion comprenant également de l’art décoratif, des œuvres d’art chinois et de la bibliophilie,  sera dispersée dans plusieurs vacations organisée par Sotheby’s à New York et Paris aux mois de mai et juin.

Un important tableau de Nicolas de Staël issu de cette collection sera vendu à Paris en juin. Intitulée Marseille, cette œuvre peinte en 1954 est estimée entre 1,2/1,8 million d’euros.

Alex Lewyt est né à New York en 1908.  Héritant très jeune d’une entreprise familiale, il accroît sa fortune en inventant un modèle d’aspirateur sans sac à poussière et, dans le boom économique de l’après-guerre, en équipant les foyers américains de climatiseurs et autres machines à pop-corn.  Se rendant souvent en  France, il y rencontre Elisabeth, originaire de Chartres, qu’il épouse en 1953. Les débuts de leur collection datent des années 1950.

Survivant à son mari, disparu en 1988, Elisabeth Lewyt s’est éteinte à la fin de l’année dernière. L’intégralité des bénéfices de ces ventes sera versée à une fondation charitable établie à leur nom, œuvrant plus particulièrement pour la protection des animaux, cause pour laquelle le couple était très engagé.

Parmi les plus importantes œuvres inscrites au catalogue de Sotheby’s pour sa vacation new-yorkaise du 7 mai, on trouve un Paysage à la Ciotat peint par Georges Braque en 1907, dont 10/15 millions de dollars sont attendus. Un buste d’homme peint par Pablo Picasso en 1969, provenant de la collection Milton Ginsburg, est estimé 5/7 millions de dollars.

La pop-star Madonna confie Trois femmes à la table rouge, une œuvre peinte par Fernand Léger en 1921 et issue de sa collection personnelle. Les 5/7 millions de dollars attendus sont destinés à financer des projets de scolarisation dans des pays comme l’Afghanistan et le Pakistan, par l’intermédiaire de la Ray of Light Foundation.

 PM

Publicités


Catégories :Art moderne, Marché de l'art, New York City

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :