Première vente aux enchères d’Artcurial à Hong Kong

La première vente aux enchères d’Artcurial à Hong Kong est programmée les 5 et 6 octobre.

La vacation en plusieurs séances est organisée en collaboration avec la maison de vente britannique Spink, déjà implantée localement.

Intitulé From Paris to Hong Kong, l’évènement, conçu pour le marché asiatique, met en avant les spécialités emblématiques de l’opérateur.

Une section est consacrée à l’art moderne avec, entre autres, une Implorante par Camille Claudel et un Éternel printemps par Auguste Rodin.

Entre 2,5 et 3 millions d’euros sont attendus d’un buste de femme peint par Pablo Picasso en 1967. Un Parade au village par Marc Chagall est estimé 1,5-2 millions d’euros.

Du côté de l’art contemporain, on trouvera des œuvres de Yan Pei-Ming, Wang Yan Cheng, Wang Guangyi et Bernard Buffet.

Une sélection de 28 pièces situées dans une importante collection de l’aristocratie européenne sera également dispersée. Un calice en or du XIXe siècle, initialement originaire de la collection du comte Demidov, et une rare pendulette cage réalisée vers 1770 par James Cox – dont l’empereur Qianlong était client – font partie de cet ensemble estimé autour de 400.000-650.000 euros.

Du côté des arts décoratifs du XXe siècle, des fauteuils Clams de Philip Arctander côtoieront du mobilier de Garouste et Mattia Bonetti, ainsi que des créations naturalistes par Ado Chale.

L’art de vivre se traduira par la présence de très belles pièces de maroquinerie par Hermès.

Provenant du département Artcurial Motorcars, l’un des fers de lance de l’entreprise et leader en Europe continentale pour les voitures de collection, une Mercedes Benz 300 SL Roadster, équipée de son hard-top, proposée en exclusivité, sera également livrée aux enchères.

L’image d’Artcurial dans le monde est liée au prestigieux hôtel particulier du XIXe siècle qu’elle occupe à l’angle de l’avenue Montaigne et du rond-point des Champs-Elysées. L’exposition publique de cette vente à Hong Kong sera présentée dans un décor inspiré des boiseries ornant ce type d’intérieur.

Dans le cadre de son installation à l’international, Artcurial compte se maintenir de manière pérenne en Asie, où le développement du marché de l’art et des lieux consacrés à l’art est exponentiel.

En Chine, le nombre de ventes d’art contemporain est désormais plus élevé qu’à Londres ou à Paris.

Cet engouement est accompagné par une croissance sensible du nombre d’acheteurs asiatiques dans les ventes occidentales. Chez Artcurial, leur part double chaque année.

PM

Publicités


Catégories :Hong Kong, Marché de l'art

Tags:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :