1,29 million d’euros : le nouveau prix record pour un meuble de Jean Prouvé vendu aux enchères

Une unique table « trapèze » par Jean Prouvé, dite  « table centrale »,  créée en 1956 pour la Cité Universitaire d’Antony, a été payée 1,29 million d’euros par un collectionneur américain au cours d’une vente de design proposée par Artcurial le 27 octobre à Paris.

Le meuble était estimé 500.000/700.000 euros.

Ce prix constitue un record mondial pour une pièce de mobilier par Jean Prouvé vendue aux enchères.

Conçue pour le réfectoire de la Cité Universitaire d’Antony et réservée aux professeurs, cette table présente un plateau un peu plus large que les autres modèles, afin de faciliter un repas en face-à-face.

100 % des lots de la vacation, une sélection pointue dans l’univers du design – seulement 20 pièces présentées -, ont trouvé preneur, pour un montant global de 3,7 millions d’euros (4,08 millions USD), très supérieur aux attentes.

85 % du volume de vente est le fait d’acheteurs étrangers, dont asiatiques.

Une Orgone stretch lounge,  celle-ci datée de 1993,  du mythique modèle de chaise longue par Marc Newson, a été payée 547.400 euros (602.140 USD) par un collectionneur européen, pour une estimation de 400.000/500.000 euros.

C’était la première fois qu’une pièce par Marc Newson de cette importance était proposée dans une vente aux enchères en France.

Un collectionneur européen a déboursé 237.400 euros (261.140 USD) pour acquérir une bibliothèque suspendue par Charlotte Perriand, une pièce créée en 1952.

Ce meuble offert par Jean Prouvé à sa fille était estimé 40.000/60.000 euros.

Toujours par Charlotte Perriand, une bibliothèque dite « Maison du Mexique », datée de 1952, proposée pour la première fois selon le dessin original de la créatrice – avec son piètement cubique en béton carrelé – a été payée 156.800 euros (172.480 USDD) par un collectionneur asiatique.

Il s’agit désormais du prix record pour un exemplaire de ce modèle vendu aux enchères. L’estimation était de 80.000/120.000 euros.

Un collectionneur asiatique a emporté un bahut deux portes type N150 par Jean Prouvé, une pièce de 1949 estimée 50.000/70.000 euros, contre 237.400 euros (261.140 dollars).

Du côté du design italien, un exemplaire de la lampe monumentale Moloch par Gaetano Pesce a été payé 82.400 euros (estimé 40.000/60.000 euros) ; 73.700 euros (81.070 dollars) ont été engagés sur une suspension par Ettore Sottsass (estimée 50.000/70.000 euros).

PM

Advertisements


Catégories :Design, Paris

Tags:, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :