Vincent van Gogh invendu et petite démarque sur Gauguin chez Sotheby’s

Vente Sotheby’s art impressionniste et moderne du 07 novembre 2007

Quitte à y mettre le prix, les acheteurs cette saison semblent vouloir les meilleures œuvres des meilleurs artistes. Vu le niveau élevé des estimations, l’exigence extrême devient la règle et beaucoup d’œuvres pourtant de bonne qualité ne se vendent pas.

Voilà de quoi déboussoler le marché et faire hésiter les vendeurs même si l’on ne peut pas reprocher au segment de l’impressionnisme et de l’Art moderne d’être poussé par la spéculation (ce qui n’est probablement pas le cas pour une partie du marché de l’Art contemporain).

Cette vente a rapporté 269.741.600 USD avec 76 lots présentés dont 20 ne se sont pas vendus. Si l’on peut également imputer une partie ces 26 % d’invendus aux estimations parfois excessives, la tendance à une plus grande prudence de la part des acheteurs se confirme également.

Van Gogh n’a pas convaincu et Gauguin seulement à moitié 

Le tableau de Vincent Van Gogh Champ de Blé peint en juillet 1890 et présenté hier soir par Sotheby’s à New York ne s’est pas vendu. L’artiste l’avait peint à Auvers-sur-Oise quelques semaines avant sa mort.

Le tableau tahitien de Paul Gauguin Te Poipoi (Le Matin) qui était dans la même vente c’est quant à lui vendu un peu en-dessous de son estimation basse de 40.000.000 USD à un prix de 39.241.000 USD (ce qui constitue tout de même une des plus hautes enchères enregistrées pour cet artiste).

Par contre, l’autre huile sur toile polynésienne du même artiste, Paysage aux trois arbres , datée de 1892, 61 cm x 92 cm et estimée 9.000.000 USD/12.000.000 USD ne s’est pas vendue.

Deux œuvres sur six de Pablo Picasso se sont vendues

Pour Pablo Picasso, si le bronze Tête de femme (Dora Maar), une des pièces-vedettes de cette vente a produit 29.161.000 USD sur un estimation de 20.000.000 USD/30.000.000 USD et l’huile sur toile de 1969, L’Homme à la pipe, 195 cm x 130 cm, a frôlé son estimation basse de 12.000.000 USD en étant cédée à 11.801.000 USD (l’estimation haute était de 15.000.000 USD), les quatres autres œuvres de l’artiste présentées dans la vente ne se sont pas vendues.

Il s’agit de La Lampe, une grande huile sur toile (162 cm x 130 cm) de 1931 et estimée 25.000.000 USD/35.000.000 USD ; Femme assise (Femme au châle), une huile sur toile de 1909, 81 cm x 65 cm et estimée 4.000.000 USD/6.000.000 USD ; La Bonne de Derain, huile sur toile de 1909-1910, 65 cm x 53,5 cm et estimée 4.000.000 USD/6.000.000 USD et Nu dans un fauteuil, huile sur toile de 1963, 100 cm x 65 cm et estimée 4.000.000 USD/6.000.000 USD.

Hésitations sur Matisse

Des six œuvres d’Henri Matisse mises en vente, trois se sont vendues conformément à leur estimation.

Feuille noire sur fond rouge, un collage gouaché sur papier de 1952, 50 cm x 40 cm s’est échangé contre 1.721.000 USD sur une estimation de 1.500.000 USD/2.000.000 USD , une huile sur toile de 1903-1904, Rue à Arcueil, 47 cm x 55,3 cm, s’est vendue 3.065.000 USD sur une estimation de 3.000.000 USD/4.000.000 USD et Figure au tapis scutari, un dessin à la mine de plomb de 1922, 541 cm x 40 cm a produit 601.000 USD à partir d’une estimation de 500.000 USD/700.000 USD.

Deux huiles sur toile du même Matisse se sont vendus en dessous de leur estimation basse (Espagnole en buste de 1922, 50,5 cm x 34,5 cm, s’est vendue 10.121.000 USD sur une estimation de 12.000.000 USD/ 16.000.000 USD et Nu sur fond rouge de 1922 également, 55,5 cm x 34 cm, a produit 4.521.000 USD pour une estimation de 5.000.000 USD/7.000.000 USD et que l’huile sur toile de 1942 Le Repos de la danseuse, 46,2 cm x 38 cm ne trouvait pas preneur avec une estimation de 6.000.000 USD/8.000.000 USD.

La bonne forme d’Egon Schiele

Un des plus hauts prix réalisés dans cette vente va à une gouache et aquarelle sur crayon sur papier de Egon Schiele : un magnifique autoportrait réalisé en 1917 qui  s’est négocié 11.353.000 €uros sur une estimation de 4.500.000 USD/6.500.000 USD.

Les cinq autres œuvres sur papier de Schiele proposés dans cette vente se sont également très bien vendues. Dans les plus hautes enchères encore pour cet artiste on remarque un Portrait du compositeur Arthur Löwenstein vendu 993.000 USD sur une estimation de 180.000 USD/250.000 USD.

Maison dans la verdure de Cézanne vendue pour moins cher qu’en 2006  

L’unique œuvre de Paul Cézanne présentée dans cette vente, Maison dans la verdure, une huile sur toile peinte en 1881, 81 cm x 65 cm, s’est vendue en dessous de son estimation basse à 6.761.000 USD à partir d’une estimation de 7.000.000 USD/9.000.000 USD. Ce tableau avait été acheté 7.636.500 USD en juin 2006 lors d’une vente à Londres chez Christie’s.

Pierrick Moritz

Source résultats : Sotheby’s

Ces prix s’entendent avec les frais payés par l’acheteur.



Catégories :Art moderne, Marché de l'art, New York City

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :