Exposition Andy Warhol au Grand Palais à Paris

La célébrité aplatit, le talent rend beau

L’exposition consacrée aux portraits de Andy Warhol, proposée en ce moment au Grand Palais à Paris est une incontestable réussite, un superbe hommage rendu à ce génie de l’art contemporain qui a essentiellement travaillé sur le thème de la célébrité pour, souvent, mieux la démystifier.

Warhol a réalisé beaucoup de  portraits de riches, dont certains pensaient légitimer leur célébrité par la « warholisation » (l’argent était le seul critière de sélection pour être « warholisé » à partir de 1963. Tarifs: 25.000$ le panneau et 15.000$ le panneau suivant).

Si la technique de base reste souvent la même (sérigraphie), la diversité des résultats est étonnante. Certains, comme Beuys ou Basquiat, sont totalement incarnés. La présence de Marilyn demeure impossible à délayer, même dans une version démultipliée, ou la sauvagerie de Presley à enrayer. Un double Bardot est comme un rêve, incroyablement photogénique. Meryl Streep, en noir et blanc, n’a besoin d’aucun fard.

Sur certaines sérigraphies, les ajouts de couleurs en aplats ou en  lignes, comme les trucages de la célébrité rendus visibles, brouillent les visages, ils nous montrent  une projection déjà réalisée pour nous, l’image indiquant ce que l’on doit voir et penser ; c’est  malhonnête comme de la célébrité de fabrique.

Sinon, ce sont des masques, dupes ou pas. Ils  ne montrent  rien pour n’avoir justement rien à montrer, ou révèlent, à travers une pose,  tout de ce que cette célébrité-là cherche à cacher, le rien justement.  

Avec Warhol, la beauté, le talent, ne sont déjà pas grand-chose,  alors, la célébrité, c’est carrément  rien du tout. Si ce n’est pas elle ou lui, ce sera une ou un autre ;  il suffit de regarder les images d’à côté ; Warhol rêvait justement de les mettre les unes à côtés des autres. Elles sont  toutes interchangeables, reproductibles.

Pierrick Moritz

Exposition Le Grand Monde d’Andy Warhol au Grand-Palais, Rond-Point des Champs-Élysées-Clémenceau, jusqu’au 13 juillet  2009. Fermé le mardi, ouvert de 10 heures à 22 heures.  

Publicités


Catégories :Art contemporain, Expositions, Paris

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :