Sotheby’s réalise le chiffre d’affaires le plus important de son histoire pour une vente aux enchères

La vacation d’art contemporain proposée par Sotheby’s, hier soir, à New York, a généré la somme astronomique de 375 millions de dollars. Il s’agit du chiffre d’affaires le plus important jamais réalisé par l’opérateur pour une vente aux enchères, toutes spécialités confondues. L’estimation de ce catalogue exceptionnel était de 277/374 millions de dollars.

Le chiffre d’affaires record pour une vente aux enchères d’art contemporain, quelque 388,5 millions de dollars, est détenu par Christie’s, pour une vacation datant de mai dernier, toujours à New York.

Pour la vente d’hier, chez Sotheby’s, la somme des six plus fortes enchères représente la moitié du chiffre d’affaires. Les quatre prix les plus élevés concernent des œuvres de qualité muséale dont trois relèvent de l’expressionnisme abstrait, datées entre 1949 et 1954. De Rothko, Pollock, de Kooning et Bacon, ce sont des créations d’artistes disparus dont l’œuvre est inscrit dans le marbre de l’histoire de l’art.

L’invendu avec l’estimation basse la plus forte est un Bread with Egg de Jeff Koons, une très grande huile sur toile, datée de 1997, estimée 3,5/4,5 millions de dollars.

Avec une facture de quelque 75 millions de dollars, pulvérisant une estimation de 30/50 millions, N°1 (Royal Red and Blue), une grande toile de Mark Rothko de 1954, devient la deuxième œuvre de l’artiste la plus chère négociée dans une vente aux enchères, après les quelque 87 millions engagés sur un Orange, Red, Yellow, une composition de 1961, en mai dernier, chez Christie’s.

Titrée Number 4 1951, une exceptionnelle drip painting de Jackson Pollock, peinte vers le début de l’année 1951, a été payée 40,4 millions de dollars pour une estimation de 25/35 millions. Il s’agit du prix le plus élevé obtenu pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères.

L’apparition d’une drip painting – peinture par égouttement/dégoulinures – de Jackson Pollock est toujours un évènement sur le marché de l’art en vente publique ; seulement 8 y ont été vues en vingt ans. En mai dernier, Christie’s en vendait une, moins éclatante que celle-ci, pour 23 millions de dollars.  Le  premier propriétaire privé de ce Number 4 1951 fut le docteur Ruth Fox, psychanalyste et  spécialiste dans le traitement de l’alcoolisme qui eut Jackson Pollock pour patient en 1951-1952.

Les troisième et quatrième prix les plus importants, 29,7 et 19,6 millions de dollars, vont, respectivement, à un grand Pope de Francis Bacon, de l’année 1954, estimé 18/25 millions, et à une Abstraction de Willem de Kooning, réalisée vers 1954, dont 15/20 millions étaient attendus.

Parmi les nombreuses œuvres parties au-dessus des estimations, et après les 17,4 millions de dollars engagés sur une toile de Gerhard Richter, Suicide, une sérigraphie en noir d’Andy Warhol, pièce unique datée de 1964 (réalisée entre 1962 et 1964), de sa série Death and Disaster, est facturée 16,22 millions pour une estimation de 6/8 millions. De la même série, un Green Disaster (Green Disaster Twice), acrylique et encre sérigraphique sur toile, est enlevé pour quelque 15 millions (estimation confidentielle).

Curieusement, une grande huile de Clyfford Still, datée de 1948, a été très franchement bradée, avec une facture de 9,88 millions de dollars quand 15/20 millions de dollars en étaient attendus.

10 œuvres sur les 69 présentées n’ont pas été vendues. Avec la toile de Koons restée sur le carreau,  un Untitled (50 – dentures), de dimensions très importantes, par Jean-Michel Basquiat et Andy Warhol, acrylique et encre sérigraphique sur toile, réalisé en 1985 (est. 3/5 millions) et un Martinson Coffee d’Andy Warhol, encres sérigraphiques et crayon sur toile, daté de 1962 (est. 3/4 millions), sont les invendus les plus chers de la vacation.

Pierrick Moritz

Publicités


Catégories :Art contemporain, Marché de l'art, New York City

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :