Un « Coca-Cola » d’Andy Warhol vendu 57 millions de dollars chez Christie’s

Figurant parmi les œuvres les plus importantes de la vente d’art d’après-guerre et contemporain proposée par Christie’s le 12 novembre en soirée à New York, un Coca-Cola [3] d’Andy Warhol, caséine sur coton, peint en 1962, 176,2 x 137,2 cm, a été facturé 57,28 millions de dollars, pour une estimation de 40/60 millions.

Il s’agit du troisième prix le plus important pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères ;  le record  s’élevant à 71,7 millions de dollars concerne un Green Car Crash (green Burning Car I) de 1963polymère synthétique, encre sérigraphique et acrylique sur lin, 228,6 x 203,2 cm, vendu en mai 2007 chez le même opérateur

Les six autres œuvres présentées ont connu des fortunes diverses.

Un monumental Mercedes-Benz W 196 R Grand Prix Car (Streamlined Version, 1954), polymère synthétique et encres sérigraphiques sur toilepeint en 1987, 407,6 x 457,5 cm, estimé 12/16 millions de dollars, a enregistré une adjudication sous son estimation basse, à 11,5 millions, pour une facture de 13,04 millions avec les frais; comme un One Dollar,  aquarelle et graphite  sur papier, daté de 1961, 45,7 x 61 cm, adjugé 4,5 millions, pour une estimation de 6/8millions et une facture avec les frais de 5,2 millions. Un Fragile, encre sérigraphique sur lin, réalisé en 1962, 61,5 x 78,7 cm, estimé 1,8/2,2 millions de dollars, a été adjugé sous son estimation, à 1,7 million, pour une facture de 2,04 millions.

Un Mao, polymère synthétique et encre sérigraphique sur lin, daté de 1973,  66,4 x 56,2 cm, estimé 3/5 millions de dollars, a été vendu au niveau de son estimation basse, comme un Hammer & Sickle, polymère synthétique et encre sérigraphique sur toile, daté de 1976, 182,8 x 203,2 cm, estimé 3/4 millions, pour une facture de 3,52 millions pour chaque œuvre.

Vendu au-dessus de l’estimation de 1,8/2,2 millions de dollars, un Diamond Dust Shoes, daté de 1980, polymère synthétique et encres sérigraphiques sur toile, 213,5 x 177 cm, a été payé 4,92 millions de dollars.

Autre articles concernant cette vente historique (chiffre d’affaires de 691,58 millions de dollars) :

Three Studies of Lucian Freud de Francis Bacon vendue 142 millions de dollars, un record pour une œuvre d’art vendue aux enchères : https://artwithoutskin.com/2013/11/13/three-studies-of-lucian-freud-de-francis-bacon-vendu-142-millions-de-dollars-un-record

Balloon Dog (Orange) de Jeff Koons facturé 58,4 millions de dollars chez Christie’s, un record : https://artwithoutskin.com/2013/11/13/balloon-dog-orange-de-jeff-koons-facture-584-millions-de-dollars-chez-christies-un-record

PM

Publicités


Catégories :Art contemporain, Marché de l'art, New York City

Tags:, , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Christie’s vend pour plus de 691 millions de dollars d’œuvres d’art en une soirée « Art Without Skin, l'art sans la peau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :